Développement de nos sneakers

Avec Belledonne, nous avons pris l’engagement de la transparence, et nous pensons qu’elle ne doit pas se limiter à la justification de notre prix de vente. C’est pourquoi nous vous dévoilons les processus de développement et de fabrication de nos produits, étape par étape.

Première Étape : La recherche du design

En tant que créateurs de sneakers, nous sommes sans arrêt en veille et cherchons l’inspiration tous les jours. Elle peut venir de nos usages, de lectures, de looks croisés dans la rue ou des retours que vous nous faites sur nos produits.

Nous concevons des baskets élégantes et décontractées, avec des détails qui font la différence pour éviter la fadeur d’un design trop simple. Belledonne s’adresse à des hommes et des femmes qui s’habillent avec goût et élégance, tous les jours. Et nous gardons cela en tête à chaque étape du développement d’un nouveau produit.

Pour commencer la recherche de design, nous réalisons un brief créatif le plus complet possible, à destination de notre designer. Ce brief créatif est constitué de planches de tendances et d’une description détaillée du produit idéal, la nouvelle Belledonne de nos rêves.

 

Le brief est ensuite transmis au designer, qui peut commencer les dessins. Il s’en suit une phase de recherche et d’itération graphique qui peut prendre entre 1 et 3 mois.



Deuxième Étape : La réalisation du dossier technique

Une fois le design validé, nous passons à la rédaction du dossier technique. Ce document permet au fournisseur de réaliser un premier prototype, et de donner vie au produit tel que nous l’avons imaginé.

Nous fournissons plusieurs vues du modèle, avec toutes les informations nécessaires à la réalisation du prototype. Le patronnier prend ensuite le relai et traduit le dessin technique de la basket en patron.

Le patron est composé d’un ensemble de pièces de carton qui correspondent à chaque pièce de cuir à découper pour obtenir ce que l’on appelle la « tige » de la basket (la partie recouvrant le dessus du pied).

On passe ensuite à la découpe des empiècements de cuir, qui sont dans un deuxième temps cousus entre eux pour donner forme à la tige. Lorsque la tige est terminée, la semelle est cousue et nous avons le premier prototype.

Pour le prototype de la B0, on doit vous avouer qu’on a eu pas mal de chance.

Grâce à la précision de notre dossier et à l’expertise de notre fournisseur, nous avons eu une première itération quasi parfaite.

Troisième Étape : Choix des matières et échantillons de préproduction

Après validation du prototype, nous retournons à Porto dans les locaux de notre fournisseur pour choisir les matières de la première série.

 

Là encore, on y va avec les idées très claires sur ce que l’on veut : cuirs européens de qualité supérieure, semelle du fabricant italien Margom, doublure intérieure en cuir, semelle intérieure hyper confortable du portugais TrofaConforto… Bref, on prépare un cahier des charges précis.

Pourquoi un cahier des charges si précis ?


Avec Belledonne nous voulons défendre une mode plus raisonnée en proposant des produits de qualité réalisés à partir de matières premières conçues pour durer, et sourcées non loin de chez nous.

Nous pensons qu’il n’y a pas de sens aujourd’hui à faire une énième paire de sneakers fabriquée à l’autre bout de la planète, dans des conditions de travail déplorables, alors que nous avons la chance d’être entourés de savoir-faire et de matières premières d’exception.

Nous sélectionnons donc des fournisseurs portugais et italiens reconnus pour la qualité de leur travail et respectueux de leurs salariés. Ces partenaires travaillent d’ailleurs avec d’autres marques de baskets indépendantes très haut de gamme, ainsi que des maisons de luxe.


Une fois les matières choisies, le fournisseur peut lancer les échantillons de pré-production, une étape cruciale puisque c’est là que le produit fini prend forme. Quelques jours après, nous avons à nos pieds les nouveaux modèles, ceux qui seront présents sur notre boutique en ligne.

Après avoir porté et torturé nos Belledonne de pré-production pendant près d’un mois, et si rien ne bouge, on donne le feu vert pour passer à la production.

 

 

La première partie du travail est faite, mais c’est loin d'être terminé.
Pour en savoir plus sur la production de vos Belledonne,
c’est par ici !

 

Découvrir la collection

Développement
de nos sneakers

Avec Belledonne, nous avons pris l’engagement de la transparence, et nous pensons qu’elle ne doit pas se limiter à la justification de notre prix de vente. C’est pourquoi nous vous dévoilons les processus de développement et de fabrication de nos produits, étape par étape.

Première Étape : La recherche du design

En tant que créateurs de sneakers, nous sommes sans arrêt en veille et cherchons l’inspiration tous les jours. Elle peut venir de nos usages, de lectures, de looks croisés dans la rue ou des retours que vous nous faites sur nos produits.

Nous concevons des baskets élégantes et décontractées, avec des détails qui font la différence pour éviter la fadeur d’un design trop simple. Belledonne s’adresse à des hommes et des femmes qui s’habillent avec goût et élégance, tous les jours. Et nous gardons cela en tête à chaque étape du développement d’un nouveau produit.

Pour commencer la recherche de design, nous réalisons un brief créatif le plus complet possible, à destination de notre designer. Ce brief créatif est constitué de planches de tendances et d’une description détaillée du produit idéal, la nouvelle Belledonne de nos rêves.

Le brief est ensuite transmis au designer, qui peut commencer les dessins. Il s’en suit une phase de recherche et d’itération graphique qui peut prendre entre 1 et 3 mois.

Deuxième Étape : La réalisation du dossier technique

Une fois le design validé, nous passons à la rédaction du dossier technique. Ce document permet au fournisseur de réaliser un premier prototype, et de donner vie au produit tel que nous l’avons imaginé.

Nous fournissons plusieurs vues du modèle, avec toutes les informations nécessaires à la réalisation du prototype. Le patronnier prend ensuite le relai et traduit le dessin technique de la basket en patron.

Le patron est composé d’un ensemble de pièces de carton qui correspondent à chaque pièce de cuir à découper pour obtenir ce que l’on appelle la « tige » de la basket (la partie recouvrant le dessus du pied).

On passe ensuite à la découpe des empiècements de cuir, qui sont dans un deuxième temps cousus entre eux pour donner forme à la tige. Lorsque la tige est terminée, la semelle est cousue et nous avons le premier prototype.

Pour le prototype de la B0, on doit vous avouer qu’on a eu pas mal de chance.

Grâce à la précision de notre dossier et à l’expertise de notre fournisseur, nous avons eu une première itération quasi parfaite.

Étape 3 : Choix des matières et échantillons de préproduction

Après validation du prototype, nous retournons à Porto dans les locaux de notre fournisseur pour choisir les matières de la première série.

Là encore, on y va avec les idées très claires sur ce que l’on veut : cuirs européens de qualité supérieure, semelle du fabricant italien Margom, doublure intérieure en cuir, semelle intérieure hyper confortable du portugais TrofaConforto… Bref, on prépare un cahier des charges précis.

Pourquoi un cahier des charges si précis ?


Avec Belledonne nous voulons défendre une mode plus raisonnée en proposant des produits de qualité réalisés à partir de matières premières conçues pour durer, et sourcées non loin de chez nous.

Nous pensons qu’il n’y a pas de sens aujourd’hui à faire une énième paire de sneakers fabriquée à l’autre bout de la planète, dans des conditions de travail déplorables, alors que nous avons la chance d’être entourés de savoir-faire et de matières premières d’exception.

Nous sélectionnons donc des fournisseurs portugais et italiens reconnus pour la qualité de leur travail et respectueux de leurs salariés. Ces partenaires travaillent d’ailleurs avec d’autres marques de baskets indépendantes très haut de gamme, ainsi que des maisons de luxe.


Une fois les matières choisies, le fournisseur peut lancer les échantillons de pré-production, une étape cruciale puisque c’est là que le produit fini prend forme. Quelques jours après, nous avons à nos pieds les nouveaux modèles, ceux qui seront présents sur notre boutique en ligne.

Après avoir porté et torturé nos Belledonne de pré-production pendant près d’un mois, et si rien ne bouge, on donne le feu vert pour passer à la production.

 

 

La première partie du travail est faite, mais c’est loin d'être terminé.
On vous dévoile très prochainement comment sont produites vos Belledonne !

Découvrir la collection